EDITORIAL


Le Monde de Verlaine vous souhaite une bonne rentrée ! LMV vous encourage aussi à le suivre, voire à participer à ses activités les jeudis et vendredis midis !



ÉDITORIAL

Le Monde de Verlaine a deux objectifs : permettre aux élèves de s'exprimer sur l'actualité (au sens très large) et les éduquer aux médias.

Ainsi, tous les jeudis et vendredis, en salle 5, de 13h à 13h50, sous la direction de Mme Dandois et de M. Aupée, les élèves volontaires pourront venir écrire sur un sujet d'actualité de leur choix (international, national, régional, Évrecy, collège). Ils pourront aussi écrire un article "coup de cœur" ou participer à la Web-TV, La Télé de Paul.

En outre, les enseignants du collège et des écoles du secteur pourront également proposer à la publication des travaux d'élèves réalisés en classe afin de les mettre en valeur.

jeudi 5 avril 2018

Une intervention sur la sécurité routière pour les classes de 5e

La semaine du 19 au 23 Février, les gendarmes d'Evrecy sont intervenus dans toutes les classes de 5e pour proposer des ateliers sur la sécurité routière. Des groupes ont été formés dans les classes pour permettre une rotation sur trois ateliers différents. Le but de cet intervention étant d'informer les élèves et de les préparer au test de l'ASSR niveau 1.

Les 6 classes de 5e ont participé à trois ateliers très différents les uns des autres mais tous portant sur le même thème : la sécurité routière.

Le premier atelier était basé sur l'alcoolisme. Il fallait réaliser un parcours en portant des lunettes donnant la même vision que les buveurs d'alcool. Grâce à un film placé devant les lunettes, les élèves avaient une vision étrange. Voici des témoignages d'élèves sur cet atelier :
« C'était étrange, on avait l'impression de voir tout très près alors que finalement c'était très loin. »
« Les poteaux de la cour de récré étaient penchés et les formes étaient confuses. »
« Il y avait un peu comme des rayons d'arc en ciel autour des objets ou des formes. »
« On ne pourrait pas conduire dans cet état là ! » 
Les élèves ont compris qu'on ne pouvait pas conduire dans ces circonstances, du moins que c'était très dur... 



 Le deuxième atelier portait sur un simulateur de moto. Les élèves étaient assis sur des sièges et avaient un écran devant eux. Il y avait aussi un guidon avec des freins, des clignotants et des poignées. Quand on tournait les poignées, cela accélérait. Sur l'écran il y avait un parcours à réaliser. Il fallait respecter toutes les priorités et les panneaux de circulation. Voici des témoignages d'élèves sur cet atelier :
« On aurait dit qu'on était sur des vraies motos. Vérifier toutes les priorités, avoir bien mis les clignotants, les vitesses et tout ça... C'est compliqué. »
« Au début, on dirait que c'est facile mais après c'est de plus en plus dur... Avec tous les boutons à contrôler, on a peur de ne pas tout gérer et d'avoir un accident. »
« Dans la classe, beaucoup de personnes ont eu des accidents... Et on oubliait tout le temps un truc qu'il fallait faire ! Il faut vraiment être très attentif ! »


A la fin, pendant une heure, les élèves ont regardé un diaporama dans une salle. Le diaporama permettait de faire une petite révision des panneaux de circulation, des priorités et de la sécurité en tant que piéton et cycliste. Cela a fait du bien de faire un petit rappel. Surtout pour après avoir fait le simulateur de moto...

En tant qu'élève, j'ai beaucoup aimé ces deux heures passées à faire des activités sur la sécurité routière. Cela nous a permis d'essayer de plus nous protéger et de faire attention à notre sécurité en tant que piéton ou cycliste car on ne conduit pas encore de voitures ! Mais on s'en rappellera pour plus tard !

Elisa Le Tirant-Moreau, 5e2

1 commentaire:

  1. Dommage qu'il n'y a plus le 4ème atelier qui consistait a nous sensibiliser sur les accidents routier en nous mettant dans un véhicule et ensuite le gendarme nous poussé et cela faisait un très gros choc comme un vrai accident.

    RépondreSupprimer

Il est nécessaire d'inscrire ton nom et ton prénom dans ton commentaire pour que celui-ci soit publié.