EDITORIAL


Le Monde de Verlaine vous souhaite une bonne rentrée ! LMV vous encourage aussi à le suivre, voire à participer à ses activités les jeudis et vendredis midis !



ÉDITORIAL

Le Monde de Verlaine a deux objectifs : permettre aux élèves de s'exprimer sur l'actualité (au sens très large) et les éduquer aux médias.

Ainsi, tous les jeudis et vendredis, en salle 5, de 13h à 13h50, sous la direction de Mme Dandois et de M. Aupée, les élèves volontaires pourront venir écrire sur un sujet d'actualité de leur choix (international, national, régional, Évrecy, collège). Ils pourront aussi écrire un article "coup de cœur" ou participer à la Web-TV, La Télé de Paul.

En outre, les enseignants du collège et des écoles du secteur pourront également proposer à la publication des travaux d'élèves réalisés en classe afin de les mettre en valeur.

lundi 29 janvier 2018

Le Californian

Dans ce nouvel article, Thibault nous présente l'histoire du Californian, cargo qui sillonna l'Atlantique au début du XXe siècle et qui se trouvait à proximité du Titanic lorsque celui-ci fit naufrage.

Le Californian (Source : wikipedia).

Le Californian est un cargo-mixte transatlantique appartenant à la compagnie Leyland Line. Il fut construit en 1901 dans les chantiers navals de Caledon Shipbuilding & Engineering Company, en Écosse. C'est un navire long de 136 mètres qui est destiné principalement au transport du coton. Lancé en 1902, il est torpillé le 9 novembre 1915 : il a donc eu une carrière relativement brève.

Pendant une bonne dizaine d'années, le Californian va relier l'Europe aux Etats-Unis sans connaître d'accident particulier et c'est en 1912, sous le commandement de Stanley Lord, que le navire devient célèbre.

Le Californian et le Titanic

En effet, le Californian se trouve à proximité du Titanic durant la nuit du 14 au 15 avril, lorsque celui-ci fait naufrage après avoir heurté un iceberg. Au même instant, le cargo est arrêté par un champ de glace. Son opérateur radio étant couché, il n'est pas en mesure de recevoir les messages de détresse du paquebot, et l'équipage du Californian ne réagit pas, malgré les fusées envoyées par le Titanic. Il faut toutefois préciser que, avant d'aller se coucher, l’opérateur radio de Californian avait envoyé au Titanic un message expliquant que leur navire était pris dans les glaces. Or l’opérateur du Titanic, occupé à envoyer les  messages de passagers, n'a pas voulu écouter et a dit à l’opérateur du Californian de se taire. L'opérateur du Californian est donc  allé se coucher,  il a éteint la radio et lorsque le Titanic a émis un S.O.S., le Californian n’a pas répondu.

La position des navires situés autour du naufrage, en particulier du Californian, a conduit à une polémique sur Stanley Lord (source : wikipedia).

Le Californian, son équipage et son commandant seront donc violemment mis en cause : on leur a bien sûr reproché de ne pas s'être portés au secours du Titanic et de ne pas avoir sauvé les 1500 victimes de la catastrophe.  La carrière du capitaine Lord est brisée.

Stanley Lord, capitaine du Californian en 1912 (source : wikipedia).

Après le naufrage du Titanic, le cargo poursuit tranquillement sa carrière avec un autre capitaine. En 1915, durant la première guerre mondiale, il est réquisitionné pour le transport de troupes en Méditerranée. Il y est torpillé le 9 novembre 1915, au large de la Grèce. Son épave, supposée reposer par 5 000 mètres de fond, n'a jamais été localisée.

 Thibault Lasserteux - 3e3

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Il est nécessaire d'inscrire ton nom et ton prénom dans ton commentaire pour que celui-ci soit publié.